Qu’est-ce qu’un réseau immobilier ?

Information 08/12
qu'est-ce-qu'un-réseau-immobilier

Vous ne connaissez pas cette facette de l’immobilier ? Vous voulez connaître le fonctionnement interne des réseaux immobilier ?

Bonjour à tous, voici un nouvel article du Réseau HB !

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Quel est le rôle réel d’un réseau immobilier
  • Quelle personne compose ce réseau
  • La manière de choisir un bon réseau immobilier

En finissant cet article, vous aurez peut-être vous aussi de faire partie d’une telle communauté !

En avant !

 

Quel est le rôle d’un Réseau immobilier

quel-est-le-rôle-d'un-réseau-immobilier

Premièrement, regardons le rôle principal d’un réseau immobilier, ainsi que son but secondaire.

Vous découvrirez que son fonctionnement est simple.

Différence entre un réseau immobilier et une agence immobilière

Comment se fait-il qu’un Réseau Immobilier ait des honoraires aussi intéressants pour le client ?

C’est l’un des points qui est directement lié :

Une agence immobilière est une enseigne, ou société, qui regroupe des employés qui ont un salaire fixe avec, pour les agents immobiliers, des commissions sur transactions. Nous parlons ici d’une agence franchisée qui est régie sous la direction de cette enseigne.

Un réseau immobilier est aussi une enseigne, ou société, mais cette fois-ci celle-ci regroupe une communauté d’agents totalement indépendant, qui seront payé uniquement à la commission sur transaction.

Ce que cela implique, c’est que la deuxième structure ne nécessite pas de locaux et d’autre frais autour de cette organisation pour son bon fonctionnement, les frais reporté sur la vente seront donc moins impactant pour le client.

Différence entre un agent immobilier et un négociateur immobilier

Nous avons rédigé un article entier sur la différence entre un agent et un mandataire immobilier, mais pour faire court :

Un agent immobilier sera sous la tutelle de l’agence immobilière qui l’emploie, il devra donc répondre au fonctionnement de celle-ci. Au même titre qu’un employé, il aura un emploi du temps qu’il devra gérer plus ou moins seul. Son salaire sera fixe avec en plus des commissions sur vente, de l’ordre de 55% des honoraires en règle générale.

Le mandataire immobilier lui sera un collaborateur d’un réseau immobilier. Ce dernier lui donnant simplement le droit de réaliser des transactions en toute légalité (avec la fameuse carte de transaction immobilière). Son revenu dépendra uniquement de son travail, car il sera payé seulement avec des commissions sur vente, mais celle-ci est bien plus élevée qu’un agent.

Certains réseaux donnent la possibilité de gagner jusqu’à 100% des honoraires.

Qui sont les principaux réseaux immobiliers ?

Il existe une pléthore de réseau immobilier depuis le début de cette tendance.

Certains sites ont la facilité de lier meilleur réseau et nombre de mandataires le constituant, ce qui n’est pas forcément vrai.

Cependant, nous pouvons citer ici les plus connus dans notre zone épicentre, qui est l’Auvergne-Rhône-Alpes :

  • SAFTI
  • Capifrance
  • Optihome
  • IAD France
  • Propriete-privees.com
  • Réseau HB
  • Bsk immobilier
  • Efficity
  • Expertimo
  • Dr House immo
  • Expertimo

Certain réseau ont leur avantage et leur inconvénient, chacun ne se val pas et leur fonctionnement est parfois légèrement différent. Mais dans le fond, leur structure reste la même.

 

Comment devenir agent immobilier sans diplôme ?

comment-devenir-agent-immobilier-sans-diplôme

Deuxièmement, regardons ensemble quelles personnes sont aptes à intégrer un réseau immobilier.

Peut-être, faites-vous partie de ces personnes !

C’est quoi un mandataire ?

Pourquoi le nomme-t-on mandataire ? Car il sera mandaté par le réseau qui l’emploie, qui sera la seule structure pouvant le faire étant donné que cette dernière possède le droit de réaliser des transactions immobilières.

C’est l’une des raisons pour laquelle n’importe qui ne peut pas vendre des biens immobiliers ne lui appartenant pas. En France,  il faut être en possession de la carte T pour pouvoir effectuer ces transactions et pour l’obtenir, il faut pouvoir justifier d’un diplôme : le BTS Profession Immobilière. C’est le minimum requis.

Le mandataire lui, étant un travailleur indépendant, ne possédera pas forcement ce diplôme même s’il possède une formation délivrée par le réseau, mais il pourra tout de même réaliser des transactions, sous mandat du réseau immobilier qui elle possède cette fameuse carte T.

Ce qu’il faut aussi comprendre c’est qu’un mandataire devra uniquement compter sur son travail pour assurer ses revenus, ce qui rend sa manière de travailler totalement différente.

Quel est le rôle d’un mandataire ?

Son rôle auprès du réseau est de dénicher des biens, que ce soit une maison, un appartement, un immeuble, un terrain, sur lequel le client l’engagera (via un mandat entrent cette fois-ci le client et le mandataire), pour vendre ce bien.

Le mandataire lui touchera une commission sur cette vente une fois que le bien sera vendu.

Son but principal est donc de se faire connaitre le plus possible auprès des possibles vendeurs pour pouvoir réaliser la transaction lui-même.

Il devra aussi vendre au meilleur prix, car plus le prix de vente est élevé, plus sa commission le sera aussi. Il sera donc du côté du vendeur et non de l’acheteur, c’est un point à bien comprendre lorsque vous cherchez une maison à acheter, l’agent immobilier, qu’il soit indépendant (au même titre que le mandataire) ou non, sera systématiquement au service du vendeur.

Pourquoi passer par un mandataire immobilier ?

Passer par un mandataire immobilier permettra au vendeur de payer moins d’honoraires que via une agence.

Même si un mandataire ne dispose pas d’une agence physique, la vente d’un bien immobilier est aujourd’hui la plupart du temps réalisée via les sites de petites annonces.

Aussi, un mandataire n’est pas régi par une agence, il sera donc en mesure de proposer plus de biens à une personne voulant acheter et pas seulement des biens disponibles en agence.

D’autre part, le mandataire (mais cela dépend du réseau dont il a reçu sa formation), sera plus motivé pour vendre un bien dès que celui-ci lui est confié. En effet, nous rappelons encore une fois que son revenu dépend uniquement de cette vente, donc il n’aura pas de fond de sécurité tels qu’un agent travaillant pour une agence.

 

Comment choisir un réseau immobilier ?

comment-choisir-un-réseau-immobilier

Pour finir, nous allons analyser ce qu’est aux yeux des mandataires, un bon réseau.

Ces prérequis sont généralement demandés par les mandataires eux-mêmes.

Agent immobilier indépendant, mais pas seul

C’est une question que peut se poser un futur vendeur ou acheteur, mais aussi un futur mandataire.

Le plus gros problème des réseaux immobilier les plus chargé en effectif, c’est qu’ils n’ont aucun lien communautaire et bien souvent très peu d’expérience due au Turn-over.

C’est la différence avec un réseau de proximité tel que le Réseau HB, qui prône avant tout l’aspect communautaire et l’accompagnement de ses mandataires, en somme : viser la qualité du service au lieu de la quantité.

C’est sur ce point que vous devrez concentrer vos efforts pour dénicher un réseau immobilier à la hauteur de vos attentes. Pour cela, il suffit de contacter le réseau question ou un mandataire en faisant parti. Un bon service immobilier doit pouvoir répondre à chacune de vos questions concernant un bien ou concernant l’environnement de travail de l’enseigne.

Les commissions sur vente d’un bien

Les commissions sur vente seront différentes d’un réseau à un autre.

Si nous prenons l’exemple de notre enseigne, vous toucherez sur vos premières ventes 75% des honoraires, et sur les ventes suivantes, vous toucherez jusqu’à 100% des honoraires.

Si nous prenons l’exemple d’un bien vendu 120 000€ dans la région de l’Ain, les honoraires sont de 5,2%.

Dans ce cas-ci : 5,2% de 120 000€ = 6240 €

Vous toucherez entre 75% et 100% de cette somme, ce qui représente entre 4680 et 6240 € sur une seule et même transaction.

Si nous prenons cet exemple et que nous appliquons l’imposition Française sur le revenu, vous devrez déclarer celui-ci auprès de l’URSSAF pour calculer combien vous toucherez réellement dans votre poche en bénéfice net, impôt déduit.

Une transaction immobilière est considérée comme une prestation de service, vous serez donc imposé à 24% de votre chiffre d’affaires.

Donc reprenons, vous toucherez réellement dans votre poche entre 3557 et 4742 €, impôt déduit.

La possibilité d’évolution en tant que professionnel de l’immobilier

Dans l’immobilier, ce qui constituera votre force au fil des années sera votre base de contact.

Plus vous vendrez de biens, plus vous aurez des avantages en tant que mandataire, de plus, vous pourrez constituer votre propre réseau et au fil du temps, parrainer vous-même de nouveau mandataire pour faire partie du réseau.

L’avantage pour vous sera de toucher une commission supplémentaire sur chaque nouveau collaborateur recruté grâce à vos soins.

L’autre face de l’évolution dans le domaine de l’immobilier sera la valeur des biens que vous pourrez toucher. Faire du volume c’est bien, toucher des biens au prix élevé c’est mieux. Il vous faudra pour cela accumuler de l’expérience dans le domaine.

Faites partie d’une communauté d’agents indépendants qui gèrent leurs revenus

C’est la fin de cet article, vous savez désormais ce qu’est un réseau, son rôle, son équipe et comment discerner les meilleurs d’entre eux !

Si vous aussi vous souhaitez changer de vie et devenir indépendant en rejoignant une communauté, le Réseau HB saura vous accompagner là où vous souhaitez aller :